Faire du 95 A, c’est basique aussi.

Une vendeuse – « Non, on ne le fait pas dans cette taille. »

Une autre vendeuse – « Sans mousse ? On l’a pas. »

J’ai toujours fait du 90 A et j’avais l’habitude de porter les basics ampliformes de Dim : je n’aime pas la dentelle et déjà le 90 est une vrai galère à trouver.

Et puis j’ai commencé le judo. Et puis j’ai pris un tour de dos en 1 mois. Si, si, en un mois. 2 cours par semaine quand même. Oui je prend vite. Mais que du haut du corps, épaules et tour de côte.

J’avais blacklisté pas mal de magasins de soutifs qui m’interdisaient d’avoir mes seins autrement que réaussés avec de la mousse. Car la mousse pose 2 problèmes : d’abord c’est cramé, je veux dire, soit tu portes toujours de la mousse, soit tu lis dans les yeux de tes collègues, lorsque tu les salut qu’ils voient qu’il y a un truc qui cloche. -en plus je vais en vélo au boulot, du coup quand j’arrive j’ai besoin d’un sas d’aération où je suis en tee-shirt-. Ensuite, ton mec ou ta meuf va trouver ça bizarre, te faire une réflexion, pile quand t’as un doute et qu’il te reste 3 secondes pour franchir le pas de ta porte et partir au boulot.

Alors bon, c’est mes seins, ils sont assortis à mon corps, ils me vont bien. Je veux pas les emballer trop. Donc pas de push-up, pas de coques trop épaisses, pas de Wonderbras.

Vous allez me dire, c’est la mode des soutiens-gorges sans armature. Trop facile.

Là aussi, 2 problèmes : d’abord, c’est pas fait pour les meufs avec des épaules larges, ça fait trop mélange bodysculp/tutu, en terme de style. J’aime bien l’hybrid, mais ça va trop loin. Ça donne l’impression que le soutif est un morceau de tissu qui reste parce qu’on a arraché le tee-shirt de la meuf alors oui pour Sigourney Weaver, non pour moi. Ensuite, franchement, la dentelle ou la tulle sur la peau, c’est pas confort. Et j’aime pas quand on voit mes tétons qui pointent.

Donc il me reste quoi ? Les soutiens gorges de sport, brassières. Bon. J’en mets. Le dimanche, les lendemains de cuite, les journées travaux. Mais j’aime bien mettre en valeur mes seins.

Elle sait pas ce qu’elle veut !

Mais si, le même choix que les meufs qui en ont des gros.

Merde, c’est quoi cette discrimination ? En plus, c’est français. En Espagne, en Belgique, en Pologne, on trouve toutes les tailles facilement.

Faire du 95 A, c’est basique aussi. Il suffit de changer les bases.

Annamorphose